Qu’est ce que le signal national d’alerte aux populations , et quoi faire en cas de déclenchement ?

Qu’est ce que le SNA?

Le SNA ( Signal National d’Alerte) est un son émis par la sirène des communes de France. Vous avez surement déjà entendu ce son qui monte et qui descend lors des exercices mensuels. 

C’est un son de sirène modulé qui dure 3 fois 1minute et 41 seconde entrecoupé par des silences de 5 secondes.  

Conception graphique - Logo

La fin de l’alerte est donnée par un son continu qui dure 30 secondes

Alerte d'urgence à la population - Signal

Tous les premiers mercredi du mois à midi, les sirènes font l’objet d’un exercice. Cet essai mensuel ne comprend qu’un seul cycle d’une minute et quarante et une secondes seulement.

Il faut noter qu’il existe une sirene spécifique aux ouvrages hydrauliques. (Barrages, Ecluses etc …)

Le début d’alerte pour les ouvrages hydrauliques est donné par une corne de brume dont le rythme est de 2 secondes de son contre 3 secondes de silence. Le signal dure dans son ensemble 2 minutes. 

La fin du signal est donnée par un son de corne de brume continu de 30 secondes 

Tous les trimestres, les premiers mercredis des mois de mars, juin, septembre et décembre à 12h15, les sirènes font l’objet d’un exercice. Ce signal d’exercice ne comporte qu’un cycle d’une durée de 12 secondes composé de trois émissions sonores de 2 secondes séparées d’un intervalle de 3 secondes.

Que faire en cas de déclenchement du SNA ?

En cas de début d’alerte il faut se mettre en sécurité le plus rapidement que possible car une menace est imminente.

  • Ne restez pas dans les véhicules
    • Il faut libérer les voies de circulation pour faciliter l’action des secours. Un véhicule donne une fausse impression de sécurité. En cas d’inondation par exemple, 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture et elle ne résiste pas à la chute d’un arbre.
  • Ne restez pas près des fenêtres
    • Certaines circonstances (comme des explosions, des vents violents) peuvent briser les vitres et blesser les personnes à proximité.
  • Ne pas ouvrir les fenêtres pour regarder ce qu’il y a dehors
    • Le signal d’alerte peut être déclenché en raison d’une pollution de l’air (nuage toxique, etc.). Le confinement est alors indispensable pour se protéger.
  • Ecouter la radio du réseau France bleu et outremer ( Martinique première) et suivez les consignes.
    • 92 MHz – Centre Martinique – Fort-de-France
      92 MHz – Grand Rivière
      100.9 MHz – Trinité / Saint-Pierre
      93.2 MHz – Marin Rivière Pilote
      94.3 MHz – Morne Rouge
      93 MHz – Gros Morne

  • Ne pas créer d’énergie d’activation : étincelle, flamme
    • Une pollution de l’air (nuage toxique, produits chimiques) peut-être inflammable. Ne prenez pas le risque de déclencher une explosion tant que la nature du danger n’est pas parfaitement identifiée.
  • Ne pas quitter les abris sans avis des autorités
    • Le signal d’alerte a pour objectif de mettre la population en sécurité. Tant que l’alerte n’est pas levée (son continu de sirène de 30 secondes), quitter l’abri vous expose au danger.
  • Ne prenez pas les ascenseurs
    • Les événements climatiques peuvent entraîner des coupures d’électricité et des pannes d’ascenseur. Les personnes s’y trouvant risqueraient donc d’y être piégées.
  • Ne revenez pas sur vos pas
    • En général et notamment en cas d’inondation ou de rupture de barrage, ne revenez jamais en arrière, les phénomènes rapides peuvent vous piéger et vous pouvez vous retrouver en danger, au milieu des eaux, par exemple.

En cas d’alerte spécifiques aux ouvrages hydrauliques

  • Évacuer et gagner le plus rapidement possible les points hauts les plus proches cités dans le plan particulier d’intervention (PPI) de l’ouvrage . A défaut, rejoindre les étages supérieurs d’un immeuble élevé et solide ;
  • En cas de rupture d’un ouvrage hydraulique (barrage, …), les zones situées en aval sont inondées en quelques minutes. L’évacuation ou, à défaut, l’accès à une hauteur doit donc être immédiat dès que l’on entend la corne de brume.
  • Attendre les consignes des autorités ou le signal de fin d’alerte (son continue de 30 secondes) pour quitter les points hauts. L’évaluation du danger est difficile. Un piéton et une voiture peuvent être emportés par des flots de seulement 30 cm de hauteur. Attendre les consignes ou le signal de fin d’alerte vous protège du danger.
Bois franc - Sol

Inscrivez vous à la News Letter

Inscrivez-vous à notre mailling list pour reçevoir toutes nos offres et actualités

Vous êtes inscrit

Share This